• fermer le lecteur de flux
    • pour : y'a plus rien à lire
    • contre : c'est de la procrastination, la journée suivante il y aura encore plus de nouvelles entrées
  • désinstaller le lecteur ou supprimer sa liste de flux
    • pour : ça règle le problème, même sur le long terme
    • contre : euh ...
  • faire le ménage
    • pour : c'est une solution à long terme
    • contre : ça prend un peu de temps

Après avoir pesé les pour et les contre, j'ai choisi de faire le ménage. Mais comment faire ?

Comment faire le ménage ?

Voyons les différents types de flux dans un lecteur.

Les flux qui ne servent à rien

Il y en a au moins un flux qu'on ne lit jamais. Ceux-là, on les efface sans remord. On en profite pour effacer les flux cassés qui sont bloqués au mois de mai.

Les flux en doublon

Je suis abonné à 4 sites de jeux vidéo, je me dis que ça permet d'avoir plusieurs visions de l'actualité. Sauf que ça traite de la même actualité, avec quelques heures de décalage entre les sites et 2 blagues en plus. Est-ce qu'on regarde plusieurs journaux télévisés en même temps ? Non, on en choisit un selon nos goûts. Faisons pareil ici : choisissons le site le plus pertinent.

Je suis aussi abonné aux flux des travaux d'OVH (mon hébergeur) alors que je reçois déjà ces informations par mail. Encore un flux à effacer.

Les flux plus ou moins intéressants

Quel intérêt d'être abonné à un flux si on ne lit que 2 entrées sur 10 ? Mais si ces 2 entrées sont très intéressantes, est-ce que ça vaut le coup de devoir zapper 8 entrées sur 10 ? Choisir les bons flux n'est pas évident. Il vaut mieux commencer par éliminer les flux les moins intéressants (ceux dont on ne lit qu'une entrée sur 10), et recommencer si ça n'a pas suffi (en effaçant les flux dont on ne lit qu'un tiers des entrées).

Les flux très intéressants

Ceux-là on y touche pas.

Bilan

Plus que 80 nouvelles entrées après ce petit ménage, dont 31 de Gamekult, à cause d'un salon du jeu vidéo riche en actualité.

Je vous encourage à participer au sondage de Frederic de Villamil sur l'utilisation des flux.